Protéger sa maison des nuisibles avec une moustiquaire

Pour protéger une pièce sans la dénaturer, une moustiquaire enroulable est généralement ce qui est privilégié. Parmi l’ensemble des dispositifs présents sur le marché nombreux sont ceux dont l’efficacité n’est plus à démontrer. La seule chose qu’il convient de garder à l’esprit au moment de choisir est le fait qu’il faut que l’appareil soit discret peu encombrant. La pièce doit conserver sa décoration d’origine et ne pas être entachée par une structure disgracieuse. Cependant afin qu’elle soit efficace il faut impérativement que la moustiquaire adopte les formes exactes de l’ouverture où elle va être fixée. Il ne doit rester aucune partie non obstruée par la grille formée par la moustiquaire. Ce qui compte ensuite c’est la façon dont celle-ci va être mise en place, dont elle va être enlevée et dont elle va être rangée.

Un enrouleur automatique ou manuel

Pour beaucoup la question de savoir vers quel modèle de moustiquaire enroulable se tournait se pose. Un modèle fixe restera en place tout au long de l’année à moins de le démonter après utilisation. Ce qui peut être à la fois gênant mais aussi raté d’un point de vu esthétique. A l’inverse les modèles escamotables ou rétractables permettent d’être facilement ôté quand ils ne sont pas nécessaires. Un dispositif à enrouleur se matérialise par un tube autour duquel la toile va venir s’enrouler. L’actionnement de celui-ci peut se faire de diverses manières. La plus courante étant à l’aide d’une cordelette. On en trouve également qui fonctionne avec une sorte de manivelle. Ces systèmes sont relativement rapide à actionner mais nécessite une intervention manuelle de la part de l’utilisateur. On trouve ainsi à l’opposé des systèmes automatiques. Ils sont actionnés par des programmateurs ou par des télécommandes déportées. Le choix s’oriente vers l’un ou vers l’autre en fonction des moyens dont on dispose et des besoins que l’on a. Forcément, les prix varient de façon très importante que l’on choisisse l’un ou l’autre.

Facilité de mise en place

Un modèle automatique de moustiquaire enroulable nécessitera de disposer à proximité, d’un point électrique. Cela n’est généralement pas le cas car non prévu initialement. Cela a pour conséquence de nécessiter des travaux complémentaires. Il ne s’agit alors pas de fixer un simple cadre à l’aide de quelques vis et boulons. D’autant plus qu’il faut savoir raccorder l’enrouleur au courant électrique. Un modèle manuel se contentera de quelques accroches sur tout le pourtour du cadre. Cela se fait le plus souvent par velcro ou par crochet. La moustiquaire enroulable manuelle de ce type aura tendance à être rangé en haut de l’armature. C’est ensuite une corde ou une poignée qui permettra d’atteindre la partie à dérouler. Afin de verrouiller la moustiquaire en position basse il suffira alors de la bloquer dans un orifice dédié à cet effet.

de lutter efficacement contre les insectes sans pour autant que les ouvertures soient obstruées à longueur d’année par une moustiquaire disgracieuse, la moustiquaire enroulable est la solution idéale.

Disponible dans l’ensemble des magasins de bricolage ou spécialisé, elle ravira le plus grand nombre qui aura le plaisir de ne plus subir les piqûres de moustiques et autre insectes.

Laisser un commentaire