Restons en contact

L'extérieur

Réparation de véranda : tout ce qu’on doit savoir avant de s’y lancer

La véranda est une extension de la maison qui assure la continuité entre l’intérieur et l’extérieur. Il subit toutes les agressions de l’environnement au fil des années : intempéries, condensation, etc. A longue, elle finit alors par s’user. Si le propriétaire ne prend pas des mesures, elle finit par se dégrader complètement et détériorer l’apparence de la maison entière. Il faut alors penser à faire des travaux de réparation de véranda. Cependant, avant de débuter le projet, il y a plusieurs détails indispensables à savoir.

Quand doit-on penser à réparer la véranda ?

Plusieurs indices doivent alerter le propriétaire que la véranda requiert des travaux de réparation. Le plus souvent, c’est l’étanchéité qui commence à poser problème. Cela peut se passer au niveau de la toiture qui laisse s’infiltrer les eaux de pluie ou de la neige qui dégèle ou bien les parois qui commencent à faire circuler de l’air.

Il arrive aussi où les ouvertures ne fonctionnent plus convenablement. Les volets sont coincés, les fenêtres ne s’ouvrent plus, etc.

Dans certains cas, les usagers peuvent ressentir une sensation d’incommodité due à des températures très basses l’hiver et des surchauffes l’été. Ces conditions extrêmes empêchent de jouir complètement de la véranda. Celle-ci devient alors un élément de l’habitation rarement utilisé alors qu’elle puisse présenter une vraie pièce à vivre. Elle peut en effet servir de chambre, de salon, de cuisine ou encore de bureau, etc. En somme, la réparation de véranda permet d’obtenir à nouveau une surface habitable de la maison.

Faire une adaptation de la véranda aux nécessités et usages quotidiens

Il y a plusieurs années, les vérandas n’étaient pas encore considérées comme un élément qui a vraiment son utilité. Elle était plutôt basique sur le plan esthétique et donc pas forcément très bien intégrée au logement. Désormais, les évolutions diverses ont changé les donnes. Elle peut prendre diverses formes et configurations et elle représente une vraie plus value architecturale.

Penser au rendu esthétique de cet élément lors de la réparation de véranda est donc important. Non seulement elle doit s’harmoniser avec le reste de la maison, mais elle doit aussi représenter un élément utile.

Il faut donc adapter les travaux de réparation et les rénovations à faire avec l’utilisation. Si par exemple, la véranda va servir de salon ou de bureau, elle doit avoir des éclairages suffisants pour optimiser le confort des usagers. Elle doit aussi être bien chauffée. Si elle sera une cuisine, il faut prévoir des mobiliers et surtout des éléments d’isolation particuliers pour ne pas laisser échapper des odeurs, etc. vers d’autres pièces de la maison. Pour que tout cela soit plus facile à réaliser pour les professionnels vérandalistes qui prendront en charge les travaux de réparation, l’idéal est de rédiger un cahier des charges avec précision et de faire un croquis de la nouvelle véranda souhaitée.

Choisir entre rénovation partielle ou totale

Le propriétaire a le choix entre une rénovation partielle ou bien une rénovation de toute la totalité de sa véranda. Pour une rénovation partielle, il peut tout simplement remplacer des éléments comme le vitrage, la toiture, les joints des parois ou des toits, etc. Il peut demander la mise en place d’une protection solaire, d’un volet ou de n’importe quel élément décoratif.

Il ne faut pas oublier cependant que le but de la réparation de la véranda est non seulement de redonner un coup de jeune à cet espace à vivre à part entière mais aussi pour atteindre de meilleures performances énergétiques. Les travaux de rénovation permettent également d’optimiser la solidité de la construction. Les remplacements partiels risquent donc de ne pas donner le résultat correspondant aux attentes.

L’idéal est ainsi de faire une reconstruction totale de la véranda. Cela permet de voir tous les détails et tous les éléments qui constituent la véranda. C’est également nécessaire pour déterminer si les travaux prévus sont adaptés aux besoins.

La question de budget peut toutefois poser problème. Le propriétaire n’a pas forcément les moyens suffisants pour faire une rénovation totale de la véranda. Il peut quand même trouver des solutions en dehors de ses possibilités comme le crédit immobilier ou le crédit de consommation.

Faire correspondre les travaux de réparation aux besoins relatifs à l’environnement

Désormais, tout peut être lié au concept de la protection de l’environnement. En construction que ce soit pour une maison neuve ou bien pour une ancienne réparée, c’est l’usage des énergies renouvelables qui est le plus sollicité pour réduire les impacts sur l’environnement. Il est alors possible d’intégrer ce concept lors de la réparation de la véranda.

Il est par exemple possible d’imaginer l’installation d’un système de chauffage qui fonctionne avec les panneaux solaires, la pompe à chaleur, etc. Certes, la mise en place de ces éléments engendre des dépenses additionnelles. Mais sur le long terme, les rendements seront considérables.

Ce qu’il faut savoir d’autres

Quand on pense faire une réparation de la véranda, il faut noter que cela nécessite aussi une bonne connaissance des démarches administratives diverses concernant la construction. Certes, il ne s’agit pas d’une construction neuve. Des règlementations sont toutefois à respecter.

Dans le cas où les travaux à faire n’apporteront aucune modification de la surface initiale et de l’apparence de l’ancienne véranda, le propriétaire ou la personne à qui il lègue le projet n’a besoin d’aucune démarche. Dans le cas contraire, une déclaration au préalable des travaux, une autorisation particulière ou encore un permis de construction pourront être nécessaires.

Pour un agrandissement supérieur ou égal à 5m2, le projet ne requiert aucune autorisation. S’il est compris entre 5 et 20 m2, il faut faire une déclaration préalable de travaux. Pour un agrandissement de la surface entre 20 et 40 m2, une déclaration préalable de travaux ou un permis de construire est nécessaire selon la surface de la maison touchée. Et dans le cas où les travaux d’agrandissement de la véranda dépassent une surface de 40 m2, un permis de construire est obligatoire.

Il ne faut pas non plus oublier que les travaux d’entretien de la véranda sont nécessaires pour éviter de faire des travaux de rénovation trop onéreux.

Continuez votre lecture

Ce site participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.